Chanson douce – Leïla Slimani

img_0374.jpg

J’ai acheté ce livre il y a quelques temps mais j’avais jusque là repoussé sa lecture, le sujet particulièrement lourd m’effrayait un peu, le fait qu’il ait gagné le prix Goncourt aussi, j’avais peur de tomber sur une écriture trop complexe et peu accessible. Les critiques que j’avais pu lire au moment de sa sortie m’avaient pourtant donné très envie de le lire, aussi après plusieurs lectures légères je me suis lancée dans ce roman.

Résumé:

Myriam et Paul sont les heureux parents de deux enfants: Mila et Adam. Après avoir arrêté de travailler pour s’occuper de ses enfants Myriam décide de reprendre sa carrière d’avocat, il va alors falloir trouver une nourrice. C’est avec beaucoup d’appréhension et d’attentes qu’ils décident d’en rencontrer plusieurs, c’est ainsi qu’ils vont connaitre Louise. C’est la nounou parfaite, rapidement elle va faire sa place dans cette famille, s’occupant des enfants, de l’intendance de la maison mieux que Myriam ne l’aurait fait elle même. Peu à peu elle va s’installer dans cette famille au point de devenir indispensable.

Mon avis:

Dès la première page le ton de ce roman est donné puisqu’on commence cette lecture par le meurtre des deux enfants par leur nourrice. Le premier chapitre, très noir, nous décrit le crime, l’horreur de la situation nous gagne rapidement et nous serre la gorge. Nous avons donc dès le début, l’issu de ce roman puisque après nous est décrit cette famille, comment ces parents en vienne à faire appelle à Louise, aux allures irréprochables, la façon dont elle s’immisce dans leur vie devenant irremplaçable.

Le choix de placer la fin dans les deux premières pages est pour moi très intéressant puisque cela nous plonge immédiatement dans une ambiance pesante, on est alors attentif aux moindres détails de le personnalité de Louise et son côté toujours parfaite devient rapidement inquiétant.

J’ai trouvé très intéressant la façon dont est traitée la relation mère/nourrice tantôt complice, tantôt rivales dans l’éducation des enfants. L’auteur a particulièrement bien décrit la difficulté lorsqu’on est parents de mêler vie personnelle et vie professionnelle, ici Paul et Myriam privilégient leur carrière tout en exprimant par moment des remords de ne pas être auprès de leurs enfants comme peut l’être Louise. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de s’installer au cœur de cette famille et d’y prendre tant de place. Les parents deviennent dépendant d’elle matériellement et les enfants affectueusement.

Le personnage de Louise est très bien travaillé, on découvre peu à peu ses failles et ses fragilités. J’ai découvert par la suite que l’auteur s’était inspirée de faits réels, l’intrigue initiale étant basée sur un fait divers, son travail a été de créer une personnalité à chaque protagoniste. Il  ne faut pas chercher dans ce roman une explication claire et précise des faits et du mobile, il ne s’agit pas d’un thriller mais bien d’un roman, ce qui nous intéresse ici c’est de découvrir peu à peu la personnalité et l’extrême fragilité de Louise.

Pour ce qui est du style qui m’impressionnait avant la lecture, j’ai été agréablement surprise: c’est simple et très accessible, les phrases sont courtes ce qui rythme le récit. Quand on commence ce livre il est difficile de s’en détacher et en même temps rien n’est jamais léger. Il faut être dans de bonnes conditions pour le lire, vous avez compris que ce n’est pas un livre de plage!

En résumé j’ai adoré ce livre qui pour moi est vraiment un grand coup de cœur il nous reste en mémoire pendant longtemps et nous fait beaucoup réfléchir.

Ma note: 20/20.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s