Les crayons de couleur – Jean Gabriel Causse

img_1140

C’est tout d’abord la couverture du livre qui m’a attirée puis, en lisant le résumé j’ai été tenté par ce roman assez original.

Résumé:

Arthur a l’impression d’avoir tout loupé dans sa vie, il sombre de plus en plus dans l’alcool et perd tous les petits boulots qu’il trouve. Le dernier en date: la fabrique de crayons de couleur où il vient de trouver un poste met la clé sous la porte. Son seul petit plaisir: observer sa jolie voisine. Elle c’est Charlotte, aveugle de naissance et scientifique spécialiste des couleurs, elle vit avec sa fille Louise qu’elle élève seule. Du jour au lendemain toutes les couleurs vont disparaître, Arthur et Louise vont alors tout faire pour ramener un peu de gaieté dans ce monde et partent alors à la recherche de ces couleurs.

Mon avis:

J’ai vraiment été séduite par le sujet de ce livre que j’ai trouvé très original et poétique. Rapidement on est intrigué par la disparition des couleurs qui font ce monde, plus par la manière dont le monde va réagir que par la cause de cette disparition d’ailleurs. En effet j’ai trouvé cela très réaliste la manière dont tout le monde va peu à peu sombrer dans la morosité et la dépression, elle met en avant combien les couleurs ont une importance dans notre vie et nos émotions. Lorsqu’une couleur va réapparaître la réaction de chacun semble également très bien pensée. Charlotte étant spécialiste des couleurs l’auteur a parsemé tout au long de son récit des explications scientifiques voire parfois historiques sur l’impact des couleurs dans notre vie quotidienne, dans nos choix…

Ce roman est donc très poétique, ce qui est très plaisant, notamment grâce au personnage de Charlotte aveugle de naissance et qui décrit très joliment la façon dont elle perçoit telle ou telle couleur.

Le style de l’auteur est simple, ce qui rend la lecture facile cependant il place certaines marques ou certains produits dans son écriture ce qui ne m’a pas forcément plu et qui ne représente pas d’intérêt à chaque fois qu’ils sont nommés. Je n’ai pas forcément été très attachée aux personnages et même si j’ai trouvé l’idée de départ séduisante j’ai rapidement été lassée par cette fable qui s’essouffle rapidement. Même si le sujet est intéressant il n’est pour moi pas suffisant pour faire un roman de 300 pages. Mon intérêt pour ce livre est donc redescendu peu à peu et je ne peux pas dire que ce roman soit un coup de cœur…

Ma note: 10/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s