Résumé:

Lou Bertignac est une adolescente surdouée. Mal à l’aise avec les autres jeunes de son âge, elle préfère passer son temps à observer les autres, collectionner les mots ou encore faire des expériences improbables. Quand elle rencontre No, une adolescente vivant dans la rue elle va être soudainement envahie de questions bien plus profondes. Peut-on changer le cours des choses? Comment une adolescente peut elle se retrouver à la rue, livrée à elle-même, exposée à tous les dangers?

Mon avis:

C’est un énorme coup de cœur pour moi! Dès les premières pages j’ai tout de suite été emballée par ce livre, par Lou, cette adolescente surdouée. On découvre rapidement qu’une grande souffrance plane sur sa famille dans laquelle elle se sent bien seule. Lorsqu’elle rencontre No, sous le prétexte d’un exposé qu’elle doit faire sur les jeunes sans abri, elle va reconnaître en elle, pourtant tellement différente, une part d’elle même.

Après la période où chacune va apprivoiser l’autre, une amitié bien réelle va les unir. Lou ne connaît rien de No et de son passé, seulement ce qu’elle voit d’elle et ce qu’elle veut bien en dire. Rapidement, une idée va germer dans sa tête: pourquoi elle ne pourrait pas aider No? Lui offrir une seconde chance?

L’amitié qui réunit ces deux adolescentes est très joliment dépeinte. Ce n’est jamais trop, jamais lourd. On a envie d’y croire mais en même temps on comprend combien No est fragile et à quel point ces changements sont difficiles pour elle. Lorsqu’elle s’ouvre peu à peu, Lou trouve en elle bien plus qu’une amie, elle lui fait une place dans sa famille, voit sa mère renaître petit à petit à son contact.

Le style de Delphine de Vigan est comme toujours juste et délicat. On voit le monde au travers des yeux de Lou avec sa maturité mais également son innocence, persuadée qu’elle va pouvoir aider No à affronter ses démons. La gravité de la situation s’atténue dans le regard de Lou qui n’imagine pas toutes les souffrances qui sont celles de No. Elle qui va se retrouver entre deux mondes, plus vraiment dans celui de la rue mais pas non plus dans celui de Lou.

Ce livre soulève nombreuses questions et notamment celle de la réinsertion dans une société « classique » pour quelqu’un si sort de la rue, en particulier une adolescente. C’est tout un monde à redécouvrir, des codes qu’il faut oublier, des habitudes à réapprendre.

Énormément de tendresse se dégage de ce roman, c’est un constat de notre triste société qui est mis en lumière par une adolescente pleine d’espoir. Pourquoi l’amitié et l’attention de suffisent pas à aider quelqu’un?

J’ai véritablement adoré ce livre pour son histoire, pour son style, pour ses personnages, pour toutes ces questions que l’on se pose après sa lecture… Je suis définitivement sous le charme de l’écriture de Delphine de Vigan.

Une réflexion sur “No et moi, Delphine de Vigan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s